Swale en permaculture: une alliée durable de l’écoagriculture – HedgeGrow

Dans le cadre du cycle de formation du projet HedgeGrow, l’association Exploralis a organisé une troisième session portant sur la valorisation des haies. Un atelier de formation au profit de 15 ouvriers et techniciens agricoles a eu lieu samedi le 22 mai 2021, en parallèle avec celui dédié aux gestionnaires de terrains. En fait, cette formation a intégré des exercices pratiques, dont la création d’un prototype de « Swale en permaculture » réplicable à petite et grande échelle.

Swale en cours de construction lors de la formation organisée par l'association Exploralis dans le cadre du projet HedgeGrow

Quels sont les avantages de cette technique?

En effet, la mise en place de « Swales en permaculture » permet aux agriculteurs :

  • de créer rapidement et avec peu de ressources, un système complet de haie antiérosive, composée d’un talus en ligne de contour
  • de piéger l’eau de ruissellement et de favoriser son absorption,
  • d’aménager un chemin pour faciliter l’entretien de la haie,
  • et d’avoir un sol favorisant la plantation et l’irrigation des arbres.

Comment créer une « Swale en permaculture »?

Afin de mettre en place la « Swale en permaculture » on a suivi ces étapes:

  • Mesurer une courbe de niveau (différentes techniques peuvent être utilisées)
  • Tracer la courbe de niveau en plantant des petits piquets
  • Enlever la couche supérieure du sol du côté élevé de la courbe de niveau (entre 5 et 15 cm)

Des conseils à retenir

Il est vivement recommandé de réaliser ces travaux en temps humides. En effet, le sol étant mouillé, sera plus facile à manier. On préconise également que cette couche de terre riche soit utilisée pour créer un talus du côté bas de la courbe de niveau, tout en prévoyant un trop plein.  Le sol devrait être aéré du coté bas de la courbe de niveau en utilisant une grelinette ou une fourche. En le faisant avant de créer le talus, permettra de maximiser son absorption de l’eau de pluie. Par la suite, on peut planter sur et/ou derrière le talus. Et on peut appliquer du fumier et du mulch autour des plants. En fin, il faut mettre à niveau et compacter la surface du sol où on a prélevé la couche supérieure.

En temps pluvieux, cette surface sera couverte d’eau jusqu’au niveau du trop-plein. Et en temps secs, elle peut être utilisée comme chemin pratique, permettant un accès facile à la haie pour l’entretenir. Il est possible de couvrir cette surface en bois raméal fragmenté (BRF). En effet, ce dernier minimise l’évaporation de l’eau et facilite le déplacement des ouvriers. Il produit également un compost de bonne qualité qui peut être étalé après maturité sur le talus.
La « Swale en permaculture » construit ainsi un système passif et durable qui protège la terre agricole de l’érosion hydrique et éolienne, tout en obtenant des productions (bois, fruits, fleurs, ombre…) et tout en attirant de la biodiversité auxiliaire qui contrôle les ravageurs et limite les maladies.